PRÉSENTATION ET ESSAI PNEUMATIQUE MICHELIN CROSSCLIMATE

3 mars 2015 par Laurent SANSON

Favoriser la mobilité des automobilistes par tous les temps et toutes les saisons avec un seul et unique pneumatique, voici le pari relevé par le manufacturier clermontois avec son tout nouveau profil CrossClimate présenté en Première Mondiale en marge de l’ouverture du salon de Genève 2015. Un véritable couteau suisse auvergnat !

pneumatique michelin crossclimate photo laurent sanson

Avec les intempéries neigeux rencontrés cet hiver et plus particulièrement dans les vallées de montagne à l’occasion des chassés-croisés des vacances scolaires de Noël et de Février, l’utilité de l’utilisation du pneumatique hiver prend tout son sens. Toutefois pour de nombreux automobilistes, investir dans des pneumatiques qui vont servir quelques jours par an est un investissement conséquent qui trouve difficilement un écho favorable dans certaines régions moins exposées au rude climat hivernal. Face à ce constat, Michelin a trouvé un premier élément de réponse en concevant le pneumatique CrossClimate qui s’adapte à toutes les conditions de route que l’on rencontre en Europe.

pneumatique michelin crossclimate photo laurent sanson

UNE VÉRITABLE INNOVATION QUI COMBINE LE MEILLEUR DES PNEUS ÉTÉ ET HIVER

Le grand patron du manufacturier français qui animait la révélation tenue en marge de l’ouverture du salon de Genève dans le cadre de Divonne-les-Bains l’a annoncé clairement, ce nouveau pneumatique est une véritable innovation technologique puisqu’il combine le meilleur des deux mondes du pneumatique en étant un pneumatique été homologué hiver et qui répond aux législations en vigueur dans de nombreux pays européens. Ce profil inédit qui roule par tous les temps supprime ainsi la permutation été-hiver et inversement et le gain est également économique car il évite ainsi d’investir dans 4 jantes et 4 pneus supplémentaires. Véritable «couteau suisse» auvergnat, le Michelin CrossClimate se définit donc comme un pneu 4 saisons qui combine le meilleur d’un pneu été et d’un pneu hiver.

pneumatique michelin crossclimate photo laurent sanson

ON A TESTÉ LE CROSSCLIMATE SUR LA ROUTE

A l’occasion de cette présentation, Michelin avait dépêché une flotte de VW Golf 7 pour des ateliers de freinage sur un revêtement sec et humide, de tenue en virage et de démarrage en côte enneigée, et des Peugeot 308 pour des essais sur route. Deux véhicules compacts représentatifs du marché européen et dont les dimensions d’origine correspondent pleinement à la gamme de lancement de ce CrossClimate. Première impression visuelle, ce pneu présente un profil «carré» comme un pneu été alors que sa bande de roulement évoque tout naturellement celui d’un profil hiver avec des sculptures en V au centre et de larges canaux d’évacuation latéraux. À l’usage sur les routes détrempées du pays de Gex non loin du col de la Faucille et de Genève, ce pneu surprend par sa réactivité et sa précision de conduite en se comportant comme un profil été avec une excellente tenue de cap. En virage bien dans l’appui du véhicule, le CrossClimate se montre extrêmement tolérant avec une légère dérive qui n’a rien à voir avec un pneu hiver. Avec son flanc plus rigide qu’un pneu hiver, le CrossClimate ne s’écrase pas sur lui-même. Sur une route fortement humide, son comportement en aquaplaning démontre l’efficacité de ses sculptures et du drainage rapide de l’eau qui limite ainsi le risque d’une glissade. Ultra polyvalent, ce CrossClimate qui s’adresse surtout à des automobilistes en quête de tranquillité et de sécurité maximale dévoile également d’excellentes performances lors des phases de freinage. Le grip mécanique est excellent et le pneu conserve toute sa rigidité dans cette phase qui génère un important transfert de masse de l’arrière à l’avant du véhicule. Sur sol sec comme humide, il fait preuve d’un excellent rendement dans les phases de freinage d’urgence. Testé dans des conditions hivernales, il ne reste maintenant plus qu’à le découvrir sur un revêtement plus abrasif et avec des températures plus élevées afin de comprendre son comportement.

pneumatique michelin crossclimate photo laurent sanson

Disponible à compter du 1 mai 2015 sur le marché du remplacement mais aussi de la première monte (Michelin n’a pas précisé encore avec quel constructeur, le Michelin CrossClimate sera disponible dans un premier temps pour certaines citadines, les compactes, berlines et routières dans les diamètres 15, 16 et 17 pouces dans les indices de vitesse T à W. Michelin n’a pas oublié les SUV, les 4x4 et les camionnettes puisque d’autres affectations et dimensions spécifiques arriveront d’ici fin 2016 et en 2017 pour le 18 pouces. Si on ne connaît pas encore les prix définitifs de cette nouvelle gamme, le CrossClimate devrait se situer entre les tarifs d’un pneu été et ceux d’un pneu hiver, justifiant pleinement son positionnement de pneu des 2 mondes.

VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA PRÉSENTATION ET DU TEST DU PNEU MICHELIN CROSSCLIMATE

pneumatique michelin crossclimate photo laurent sanson

 

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

asw auto sport willy dottignies

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

 seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

4jantes.com

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france