PEUGEOT 308 R HYbrid 2015 UNE SUPER 308 DE 500 CH ET 4 ROUES MOTRICES

17 avril 2015 par Laurent SANSON

Peugeot pousse encore plus loin ses recherches sur la motorisation hybride essence-électrique rechargeable avec la présentation du concept sportif et musclé, la 308 R HYbrid. Alors que l’on attend et espère une 308 R de série, la marque au Lion va encore plus loin avec cette R HYbrid de 500 ch développée par Peugeot Sport.

peugeot 308 r hybrid 2015

Sous ses airs de berline compacte musclée, la Peugeot 308 R HYbrid affiche des performances du niveau d’une supercar. C’est tout naturellement Peugeot Sport qui a développé cette 308 R HYbrid qui dispose d’une nouvelle chaîne de traction hybride essence plug-in. La puissance de 500 ch et les quatre roues motrices repoussent les frontières de la sportivité sur le segment pour procurer des performances extraordinaires. Rivé au sol par des pneumatiques 235/35 R19 montés sur des voies élargies de 80 mm, la 308 R HYbrid dévore le bitume avec sa face avant redoutable, coiffée d‘un capot aux prises d’air expressives, et son bouclier aux arêtes vives et facettes lisses. Avec son maillage en damier, la calandre alimente en air l’innovante chaîne de traction développant 500 ch. Les écopes latérales intègrent le clignotant défilant à Led tandis que l’écope centrale porte la signature de la voiture, un blason 308 R HYbrid taillé dans la masse. À l’intérieur, le traitement est inédit avec quatre sièges individuels type baquet. Pour la première fois, la 308 R HYbrid adopte sur une base issue de la série des matériaux jusqu’à présent exclusivement employés sur des concept-cars. La planche de bord est ainsi recouverte d’un textile obtenu par tissage numérique. Innovant, il permet de réaliser des pièces complexes de grande dimension et au toucher moelleux sans recours à des mousses, ceci au bénéfice de la masse. Ce textile numérique habille les contre-portes en association à du cuir noir et à du cuir fauve patiné.

peugeot 308 r hybrid 2015

Le développement de la 308 R HYbrid a été confié à Peugeot Sport. Il s’est agi d’un véritable défi : développer une chaîne de traction hybride essence plug-in hyper performante, l’intégrer sur la plateforme EMP2 de la 308 berline et établir de nouvelles limites en terme de performances. Le résultat est à la hauteur du challenge relevé avec une puissance de 500 ch et quatre roues motrices. La 308 R HYbrid atteint 250 km/h, vitesse limitée électroniquement, franchit le 0 à 100 km/h en à peine 4,0 secondes, et couvre le 1000 m départ arrêté en seulement 22 secondes et pour des émissions de CO2 de seulement 70 g/km. La chaîne de traction réunit ainsi trois sources de puissance pouvant motoriser le véhicule indépendamment les unes des autres avec le 4 cylindres essence 1.6 THP 270 ch, moteur à la puissance spécifique la plus élevée au monde pour cette cylindrée, qui est couplé avec un moteur électrique, d’une puissance de 85 kW / 115 ch, relié à la boîte de vitesse à 6 rapports et un autre, de mêmes caractéristiques, sur le train arrière. Pour garantir un comportement dynamique irréprochable, les masses sont recentrées et abaissées au maximum. La batterie Lithium-Ion de 3 kWh est disposée sous les sièges arrière à la place du réservoir d’essence. D’un volume de 50 litres, celui-ci se trouve désormais implanté dans le coffre et coiffe la machine électrique arrière et les deux transformateurs. Le sélecteur disposé sur la console centrale commande les quatre modes de conduite : Hot Lap délivre l’intégralité du potentiel des trois sources de puissance pour atteindre un total de 500 ch et le couple maximal de 730 Nm. Le mode Track délivre 400 ch et 530 Nm, principalement par le moteur essence et la machine électrique arrière et la machine électrique avant agit comme un boost complémentaire lors des accélérations. Le mode Road est destiné à un usage routier avec une puissance de 300 ch et un couple de 400 Nm. Le moteur essence délivre tout son potentiel, la machine électrique arrière l’assiste lors des accélérations alors que la machine électrique avant n’intervient pas. Avec un tel niveau de puissance, il ne fait aucun doute que cette 308 R HYbrid ne verra pas le jour dans cette configuration, on espère que Peugeot exploitera toutefois une partie de la technologie sur une 308 R HYbrid bien réelle et plus sage.

peugeot 308 r hybrid 2015

peugeot 308 r hybrid 2015

peugeot 308 r hybrid 2015

peugeot 308 r hybrid 2015

peugeot 308 r hybrid 2015

peugeot 308 r hybrid 2015

 

Commentaire de KENT1

23 avril 2015 à 06:19 PM

C'est plutôt joli, très performant (la plus rapide des 308 à n'en pas douter) mais sans doute stérile. Peugeot est complètement dans la sphère de l'hyper rentabilité qui vient de condamner la RCZ. Cette démonstration prouve un savoir faire qui fera juste saliver... sans réalité. Comme si, invité chez Bocuse, il vous ouvrais des raviolis en boite... C'est dommage. Je suis juriste fiscaliste, donc spécialiste des ratios, mais vu la politique engagée des marques françaises (donc pas seulement Peugeot), je déplore la perte de la passion au profit du résultat. Quand on voit ce que nos fabricants nationaux peuvent produire comme motorisation de rêve (500 cv sur une 308), et ce qu'il en restera... Le premium et la performance resteront outre-rhin. Non parce qu'on ne peut lutter mais, parce que dans la réalité, on leur laisse le champ libre.

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter     you tube

COTE VOITURE OCCASION

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

asw auto sport willy dottignies

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

360 by le chamois la toussuire les sybelles

 

 seat lille englos villeneuve d'ascq valenciennes maubeuge groupe verbaere automobiles

 

chamois sports location skis la toussuire les sybelles

 

le chamois motoneige la toussuire les sybelles

 

suzuki villeneuve d'ascq englos groupe verbaere automobiles

 

4jantes.com

 

skoda groupe verbaere automobiles villeneuve d'ascq englos valenciennes maubeuge

 

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016

 

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts-de-france