LES PNEUS NEIGE VONT DEVENIR OBLIGATOIRE EN FRANCE

27 janvier 2019 par Laurent SANSON

LES PNEUS NEIGE

VONT DEVENIR OBLIGATOIRE EN FRANCE

 

Le Groupement des assureurs automobiles (GAA) a révélé en 2015 que la saison hivernale causait en moyenne 30 % d'accidents de la route en plus par rapport au reste de l'année. Ce constat n'est pas très surprenant, au vu des conditions climatiques que l'on traverse durant cette saison : pluie, froid, neige, verglas sont autant d'éléments naturels qui augmentent le danger lorsque nous circulons.

Pour lutter contre ces aléas climatiques, le gouvernement a prévu une nouvelle mesure qui devrait contraindre dès l'hiver prochain les automobilistes à s'équiper de pneus neige. Les modalités d'application de ces nouvelles dispositions n'étant pas encore toutes déterminées, un décret du Conseil d'État devrait venir les officialiser.

Les régions montagneuses concernées en priorité

L'annonce des pneus neige obligatoires dès le mois de novembre 2019 a suscité de la part des automobilistes de nombreuses interrogations, notamment concernant les modalités et les lieux d'application de cette mesure. Les premières informations transmises laissent entendre que seules certaines régions seraient concernées, tout du moins pour l'hiver 2019 . En effet, il semblerait que les régions montagneuses soient les premières à tester le dispositif, qui n'est pas nouveau à l'échelle européenne puisque certains pays de l'Europe du Nord et de l'Est l'ont déjà fait appliquer.

Plus précisément, les deux départements français prioritaires seraient la Haute-Savoie et la Savoie. Pour le moment, l'heure serait donc plutôt aux discussions entre les divers responsables (maires, préfets, ministères) pour gérer au mieux la mise en place de cette nouvelle loi.

Notons par ailleurs qu'aucune information n'a été transmise concernant les caractéristiques minimales que devront posséder les pneus neige. En effet, le marché des pneumatiques étant vaste, il est important pour les automobilistes d'avoir des éléments de comparaison pour les aider à investir dans de bons pneumatiques. Pour cela, ils peuvent d'ores et déjà se référer au label pneumatique européen. Il est également possible de se rendre sur des comparateurs de pneus tels que https://www.pneumatique-pas-cher.com pour acheter un nouvel équipement en connaissance de cause, notamment en s'informant sur les caractéristiques techniques suivantes :

  • bruit de roulement externe
  • adhérence sur sols mouillés
  • consommation de carburant

Une mesure qui ne va pas assez loin

La mesure prise par le gouvernement est saluée par la majorité. Toutefois, quelques regrets se sont déjà fait entendre par rapport à la restriction de cette mesure aux seules régions montagneuses. En effet, il est admis que ces dernières connaissent un risque plus important d'accidents en raison d'épisodes neigeux fréquents et de très basses températures. Toutefois, il n'en reste pas moins que les autres régions de France sont tout aussi impactées par les dangers inhérents à la saison hivernale , y compris celles où la neige tombe peu. De fait, conduire avec des pneus non adaptés dans une autre région peut s'avérer tout aussi catastrophique.

Des études ont prouvé qu' en dessous de 7 °C, la gomme des pneus se durcit , entraînant par là même une perte d'adhérence de ces derniers sur la route. La gomme des pneus neige est quant à elle conçue pour résister à de telles températures, mais aussi pour affronter des conditions climatiques plus difficiles, telles que les fortes pluies et la neige. Leurs sculptures plus profondes améliorent nettement l'adhérence et le freinage des pneus sur l'asphalte. Au vu de ces données, on comprend parfaitement les raisons qui poussent certains à faire pression sur les législateurs pour étendre le décret à l'ensemble du territoire national.

Comment conduire en hiver ?

Quel que soit votre lieu de résidence, conduire en hiver requiert davantage de concentration et de prudence de votre part. Les dangers étant multipliés par 3 en moyenne en cette saison, vous devez pour les réduire suivre plusieurs recommandations.

Bien s'informer

Avant de prendre la route, vous devez impérativement vous informer au sujet des conditions météorologiques et climatiques dans lesquelles vous allez conduire. Pour cela, consultez votre bulletin météo et bison futé et suivez les conseils prodigués par les panneaux et entendus à la radio une fois sur la route. Si les conditions annoncées sont jugées trop dangereuses, préférez dans ce cas différer votre départ.

Vérifier ses pneus

Comme nous l'avons expliqué plus haut, quelle que soit la région où vous habitez, il est fort probable que les températures hivernales soient en deçà des 7 °C. De fait, les meilleurs pneus pour affronter de telles conditions restent les pneus neige. Que vous en soyez équipé ou non, vous devez en vérifier l'état avant de partir. Cela consiste dans un premier temps à déterminer si l'un d'entre eux n'est pas crevé, puis à constater leur usure à l'aide des différents témoins placés dans leurs rainures. Si l'un d'entre eux est lisse, il faut impérativement changer le pneu concerné, ainsi que celui qui lui est associé, pour une parfaite uniformité. Songez également à vérifier leur pression, un sous-gonflage étant tout aussi dangereux qu'un pneu lisse ou crevé.

S'équiper de chaînes en cas de neige

Les chaînes sont parfois obligatoires sur certaines routes. Toutefois, cet équipement peut modifier votre conduite, vous devrez donc redoubler de prudence une fois qu'elles seront installées. Il convient de les installer à l'écart de la chaussée pour éviter les accidents, puis de ne pas dépasser les 50 km/h .

Rouler lentement et allonger les distances de sécurité

Par mauvais temps, il est conseillé de rouler avec une allure adaptée. Il est en effet impératif de circuler dans ce cas plus lentement et d' allonger les distances de sécurité de manière à anticiper les situations dangereuses et le temps de freinage. Les accélérations et mouvements brusques sont à éviter autant que possible et il est alors préférable d'utiliser le frein moteur.

Bien voir et être vu

Pendant la saison hivernale, la luminosité est d'ordinaire plus faible, ce qui rend la perception de votre environnement extérieur moins précise. Dans ces circonstances, vous devez être vigilant et rouler à une vitesse appropriée. Les cyclistes, motards et piétons sont généralement les moins bien lotis en matière d'éclairage et les accidents impliquant ces derniers sont alors plus fréquents. N'hésitez pas à allumer vos feux de croisement à la moindre baisse significative de luminosité, pour vous faire voir des autres usagers de la route et mieux percevoir ce qui vous entoure.

 

Dans: PNEUMATIQUES 

CONTENUS SPONSORISÉS

 

 

SUIVEZ-NOUS

                   

PUB

hennette pneus siligom la chapelle armentieres

ASSURANCE AUTO

LA COTE OCCASION

PUB

 

PUB

NEWSLETTER