JAGUAR F-PACE 2016 LE FELIN ANGLAIS POURSUIT SON DÉVELOPPEMENT

29 juillet 2015 par Laurent SANSON

LE DÉVELOPPEMENT SE POURSUIT

DANS DES CONDITIONS EXTRÊMES

jaguar f-pace 2016 developpement

Du froid scandinave au désert de DubaÏ, le SUV Jaguar F-Pace a été testé dans les lieux les plus inhospitaliers du monde avec des test de résistance à des températures extrêmes de -40°C à +50°C.

jaguar f-pace 2016 developpement

Après une première sortie publique remarquée sur les routes du Tour de France cycliste lors du prologue et sur la dernière étape des Champs-Élysées afin de célébrer la victoire du Team Sky et de Chris Froome, le SUV Jaguar F-Pace n’en poursuit pas moins son développement avant sa révélation officielle au salon de Francfort mi-septembre.

De la chaleur intense et la poussière de Dubaï à la glace et la neige du nord de la Suède, le SUV Jaguar F-Pace s’est offert un programme de développement digne d’une berline sportive de la marque. Pour s’assurer que chaque système fonctionne parfaitement même dans les conditions les plus extrêmes, le nouveau F-PACE a été soumis à des tests particulièrement rigoureux « Nous avons développé le F-PACE pour offrir l’agrément, la tenue de route et le raffinement exigés d’une Jaguar, mais aussi des aptitudes et une maîtrise exceptionnelles sur toutes les surfaces et par tous les temps. Nous avons non seulement porté une attention obsessionnelle à la conception de chaque composant mais nous avons aussi testé le F-Pace dans les conditions les plus difficiles pour être sûrs d’aller au-delà des attentes de nos clients partout dans le monde. »

Au centre d’essais Jaguar Land Rover d’Arjeplog, dans le nord de la Suède, la température moyenne dépasse rarement -15°C en hiver et peut souvent descendre jusqu’à -40°C. Créés spécifiquement pour le constructeur, les 60 km de circuits, de côtes montagneuses, de pentes, de lignes droites à adhérence mixte et de zones tout-terrain permettent d’optimiser le calibrage des systèmes de transmission intégrale, du contrôle de stabilité dynamique et des technologies comme le contrôle de progression en toutes surfaces (ASPC) de Jaguar.

À Dubaï, la température peut dépasser les 50°C à l’ombre. Quand les véhicules restent dehors au soleil, la température dans l’habitacle atteint parfois 70°C. Lieu donc idéal pour s’assurer que tout, de la climatisation à l’écran tactile du système d’infodivertissement, fonctionne parfaitement dans des conditions extrêmes de chaleur et d’humidité. Cette partie du test permet de solliciter au maximum les systèmes de refroidissement dans des conditions de températures élevées.
Le F-Pace a aussi été testé sur des cols de montagne gravillonnés pour la première fois. C’est ce souci du détail qui permettra au premier crossover sportif de Jaguar de devenir la référence sur son segment. Après sa présentation en Première Mondiale au salon de Francfort mi-septembre, celui qui s’annonce comme l’une des stars du salon sera ensuite disponible sur le marché français en 2016.

jaguar f-pace 2016 developpement

jaguar f-pace 2016 developpement

jaguar f-pace 2016 developpement

jaguar f-pace 2016 developpement

 

PUB PREMIUM

kn filtres

 

renault captur ete 2017

LA COTE OCCASION

PUBLICITÉ

 

asw auto sport willy dottignies

 

4jantes.com

 

4jantes.com

 

icount expertise comptable hauts de france lille villeneuve d'ascq

 

NEWSLETTER

SUIVEZ-NOUS

facebook     twitter

PARTENAIRE MEDIA

nordsports mag le sport online dans les hauts de france