VISITE PRO USINE KW SUSPENSIONS EN ALLEMAGNE

Visite pro usine KW Suspensions à Fichtenberg Allemagne - photo Laurent Sanson
  • Visite pro usine KW Suspensions à Fichtenberg Allemagne - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • texte et photos
  • 28 avril 2014

VISITE PRO USINE

KW SUSPENSIONS

 

visite usine kw suspensions fichtenberg allemagne photo laurent sansonCréée en 1996 après quelques années sous l’enseigne KW tuning, l’entreprise allemande KW Automotive est depuis plus d’une décennie une référence de la suspension sport pour les voitures de tourisme mais également pour la compétition. Profitant de la convention annuel regroupant les meilleurs revendeurs français, nous avons effectué, à l’invitation de RC Sport Alcar qui importe KW en France, le voyage jusqu’à Fichtenberg non loin de Stuttgart, afin de découvrir de plus près cette marque distribuée sur les 4 continents.

Importée dans l’hexagone par la société iséroise RC Sport Alcar France, la gamme des suspensions KW se taille une fort belle réputation après des spécialistes de la liaison au sol, des accessoiristes et des préparateurs tourisme et compétition. Il faut dire que la marque allemande créée par Klaus Wohlfarth, d’où le KW, ne passe pas vraiment inaperçue dans un show-room et encore moins sur les salons avec ses amortisseurs et ressorts à la finition inox pour les jambes de force, violet pour les coupelles de réglage et jaune pour les ressorts. Même si la suspension est un élément caché de la voiture, une petite touche de couleur ne peut pas faire de mal et la finition est un élément important pour KW. Une couleur flashy volontairement valorisée par un marketing bien huilé qui va d’un packaging «dynamique» au sponsoring du championnat du monde des voitures de tourisme WTCC et ce depuis la saison 2005. D’ailleurs, on retrouve ce mélange de violet et jaune au coeur de l’entreprise installée dans un coin paisible et bucolique de l’Allemagne à une centaine de kilomètres de Stuttgart et finalement bien loin de l’agitation d’un circuit.

 

visite usine kw suspensions fichtenberg allemagne photo laurent sansonUNE ORGANISATION CLINIQUE A «L’ALLEMANDE»

Ce qui frappe lorsque l’on arrive chez KW, c’est l’aspect clinique des lieux et des ateliers. Les tubes d’inox qui servent à la fabrication des jambes de force sont parfaitement rangés et pas une rondelle ne traine dans les ateliers. L’organisation très allemande, donc rigoureuse, saute aux yeux. Installée sur 23 000 m2, l’usine KW comprend différents bâtiments qui regroupent la Direction, le marketing et le commercial, l’administratif, le développement avec son bureau d’étude, la compétition et bien entendu la production avec les ateliers d’usinage, d’assemblage 100% à la main des amortisseurs, de peinture des ressorts, d’emballage, de stockage et d’expédition.

 

visite usine kw suspensions fichtenberg allemagne photo laurent sansonDE L’ATELIER A LA «PISTE» D’ESSAI EN UN CLIN D’OEIL

Avec 185 employés dans son centre de développement et de production de Fichtenberg, KW Automotiv est l’un des gros employeurs du coin et surtout l’entreprise allemande dispose autour de son usine d’un terrain d’essai fantastique avec des routes de tous les profils, dont celui d’une spéciale de rallye de type moyenne montagne. Autant dire que de l’atelier à l’essai routier il n’y a que quelques minutes avant de faire parler la poudre au volant de toutes les sportives actuelles. Toutefois, si le test routier demeure indispensable afin d’optimiser et de valider les réglages, il est également tributaire des conditions météo et c’est pourquoi KW s’est doté d’un banc dynamique qui lui permet ainsi de poursuivre toute l’année le développement de nouvelles suspensions en reproduisant toutes les conditions de route bien à l’abri.


visite usine kw suspensions fichtenberg allemagne photo laurent sansonUN BANC DYNAMIQUE DIGNE D’UN CONSTRUCTEUR

Au milieu de tous les bâtiments qui composent l’usine KW, un a particulièrement retenu notre attention. Caché dans un coin de l’usine à l’abri des regards, il abrite le banc d’essai dynamique. Inauguré en 2006, ce banc permet de reproduire toutes les situations rencontrées par un véhicule sur la route, mais aussi sur un circuit. Il n’est d’ailleurs pas rare que des teams et pilotes débarquent à Fichtenberg pour de longues séances de travail sur ce banc afin de comprendre le fonctionnement de liaison au sol de leur bolide de course. Outil très pointu, il analyse toutes les données en reproduisant des situations précises, voir même le tracé d’un circuit en tenant compte des charges aérodynamiques. Inutile de vous dire que les «pilotes d’essai» du banc dynamique maîtrisent parfaitement le sujet et que la plongée ou encore le roulis n’ont plus de secret pour eux.

 

UNE GAMME TRÈS COMPLÈTE

Si la compétition est un vecteur de notoriété important pour l’entreprise allemande, c’est bien son important catalogue qui fait de KW ce qu’il est devenu aujourd’hui, l’un des leaders de la suspension sport tourisme. Avec pas moins de 38 000 références, la gamme est vaste et comprend aussi bien des ressorts courts de rabaissement que des kits combinés filetés développés selon différents niveaux dénommés Variant 1, 2 et 3. A la pointe des dernières technologies dans la conception de ses amortisseurs, KW propose depuis 2011 des combinés filetés pilotés en seconde monte et dont le «pilotage» s’effectue tout simplement à partir d’une application iPhone qui entre en relation avec un calculateur. Autre innovation lancée par KW en 2012, le pilotage par une application dédiée d’une suspension pneumatique grâce à un module de rabaissement. Si la marque numéro 1 demeure KW, l’entreprise allemande propose également les kits de suspensions ST Suspensions ex-Weitec. Cette nouvelle marque à la vocation internationale bénéficie d’un ambassadeur de choc en la personne du roi du gymkhana, Ken Block.


VOIR L’ALBUM PHOTOS DE LA VISITE DE KW AUTOMOTIVE A FICHTENBERG

visite usine kw suspensions fichtenberg allemagne photo laurent sanson

PUBLICITÉ

renault scenic 4 2017 lancement octobre 2016 

 

la toussuire les sybelles hiver 2016 2017

 

asw auto sport willy mouscron

 

4jantes.com